Valoriser et diffuser les acquis : les productions du dispositif

Du fait de la diversité des partenaires impliqués et des suivis mis en place, le dispositif « Alpages Sentinelles » est riche de plusieurs types de données et connaissances :

  • des suivis de terrain sur les alpages pilotes permettent d’accumuler des données de référence liées aux végétations et aux pratiques pastorales ;
  •  des personnes ressources au sein du réseau se constituent en groupes de travail autour de thématiques ciblées (télédétection, référentiels de végétation d’alpage…) pour mutualiser leurs regards et leurs expertises;
  • des éleveurs et bergers contribuent à la valorisation de leurs observations et de leurs savoir-faire.

« Alpages Sentinelles » a pour objectif de valoriser l’ensemble de ces apports et de les diffuser à un public large au sein du monde agropastoral et sur les territoires alpins. Pour cela, les partenaires du dispositif s’attachent à une double exigence : assoir la robustesse des méthodes et résultats acquis par des publications scientifiques d’une part, et produire des outils opérationnels mobilisables en appui à l’adaptation des systèmes pastoraux d’autre part.

Des synthèses de connaissance

Face à un sujet aussi complexe que l’adaptation au changement climatique, l’objectif de ces documents est de fournir des repères clés et des données factuelles sur les évolutions climatiques et leurs impacts sur les écosystèmes d’altitude et les activités pastorales. Sous la forme de brochures, « Alpages Sentinelles » réalise ainsi des points d’étape sur les connaissances acquises par le réseau.

Des outils pour accompagner l’adaptation au changement climatique

Des méthodes et outils opérationnels sont élaborés et diffusés en appui aux démarches d’accompagnement de terrain. Ciblées pour des publics techniques (techniciens agricoles et pastoraux, éleveurs et bergers), l’enjeu de ces productions est de permettre à chacun de comprendre les phénomènes en cours et leurs conséquences, et ainsi de raisonner l’adaptation des systèmes pastoraux.

Les outils développés par le dispositif se structurent ainsi autour de trois enjeux majeurs :

  1. l’exposition des alpages aux aléas climatiques,
  2. la sensibilité des végétations de chaque alpage à ces aléas,
  3. les marges de manœuvre potentiellement mobilisables par chaque système pastoral, en fonction de ses caractéristiques propres.
  • Des profils agrométéorologiques décrivent les contraintes climatiques affectant potentiellement chacun des alpages du massif alpin. Ils sont basés sur des indicateurs agrométéorologiques et sont consultables sur une interface web dédiée (à venir). Travail réalisé en partenariat avec MétéoFrance.
  • Une typologie et un référentiel des végétations d’alpage décrivent, pour chacun des principaux types de végétation, leur sensibilité et leurs fonctionnalités pastorales dans un contexte de changement climatique. (publication : à venir en 2021) Travail réalisé en partenariat avec le CERPAM, la CRA Occitanie et l’IDELE, dans le cadre du programme Pastothèque.
  • Une méthode d’analyse de la vulnérabilité d’un alpage au changement climatique donne un cadre de réflexion sur les voies d’adaptation mobilisables à l’échelle d’un alpage et du système d’élevage associé.
    « Le diagnostic pastoral Vulnérabilité climatique », Réseau « Alpages Sentinelles », 2018.
  •  Un jeu d’indicateurs permet de suivre sur le long terme les évolutions des pratiques pastorales sur les alpages sentinelles. Ces indicateurs sont définis et illustrés sur la plaquette suivante : « Changement climatique : un observatoire alpin de l’évolution des pratiques pastorales en alpages », plaquette 8 pages 2018.
    Ils sont consultables sur une interface  web dédiée.

Une thèse de doctorat et des articles scientifiques

Le dispositif « Alpages Sentinelles » repose sur un ancrage scientifique multidisciplinaire, qui lui permet de mettre en place des protocoles robustes et de donner sens aux données collectées. La publication d’articles dans des revues scientifiques a pour objectifs à la fois de poser les fondamentaux des méthodes et analyses développées et de contribuer à la réflexion de la communauté scientifique nationale et internationale.

Une thèse de doctorat soutenue par Baptiste Nettier en 2016 :

Nettier, B. (2016) « Adaptation au changement climatique sur les alpages. Modéliser le système alpage-exploitations pour renouveler les cadres d’analyse de la gestion des alpages par les systèmes pastoraux. »

Des articles pour faire connaître le dispositif auprès de la communauté scientifique :

Dobremez et al. (2014). Les alpages sentinelles : un dispositif original pour une nouvelle forme de gouvernance partagée face aux enjeux climatiques. Journal of Alpine Research / Revue de Géographie Alpine, 102, 2.

Des articles thématiques, au fil des développements du réseau :